lundi, février 13, 2006

Recette: Les iles flottantes de Sarah

Aujourd'hui nous avons été acheté un batteur électrique



car je me languissais de faire des mousses aux chocolats (c'est l'un des desserts accordés lorsqu'on doit se stabiliser), des iles flottantes (l'un des desserts préferés de Gilles) ou encore de tout simplement battre les blancs avant de les incorporer aux cakes.
Battre les blancs en neige c'est un peu remonter dans mon enfance car c'était l'un des desserts tout simple que ma grand mère paternelle me faisait. Elle battait les blancs en neige bien fermes et ensuite rajoutais les petites graines multicolores (il en existait aussi simplement qu'au chocolat)--> Je viens de retrouver le nom: Les vermicelles arc-en ciel de Vahiné.



Donc j'ai testé la recette des îles flottantes de Sarah de "Ma Cuisine Etudiante".
Vu que je n'en ai fait que pour Gilles j'ai néanmoins réduit les quantités et je n'ai pas fait de caramel.

Ingrédients:
Pour les oeufs:
3 blancs d'oeufs
30 cl de lait
15g de sucre

Pour la crème anglaise :
3 jaunes d'oeufs
30 cl de lait (je n'en ai pas rajouté néanmoins après avoir poché les oeufs)
de l'extrait de vanille liquide
90g de sucre en poudre

Monter les oeufs en neige avec le sucre.
Pendant ce temps là, faire chauffer le lait à feu doux.
Quand le lait est chaud et les blancs sont bien montés (Gilles a même fait le test de pencher dangereusement le saladier), déposer dans le lait une grosse cuillière de blanc. Pocher 30 secondes pour chaque face et recommencer jusqu'a ce qu'il n'y ai plus de blancs.
Sarah conseille de les mettre sur un torchon propre, je les ai mis sur une assiette en les égoutant bien à chaque fois.



Filtrer le lait avec une passoire très fine (Gilles a utilisé ma petite passoire à thé) et le remettre à chauffer à feu très doux.
Verser une cuillière à soupe d'extrait de vanille et mélanger.

Battre les jaunes avec le sucre très très longtemps (j'ai suivi à la lettre le conseil de Sarah et j'ai été vraiment très ravie du résultat)



Verser ensuite à ce mélange le lait chaud sans cesser de tourner.
Remettre sur feu très doux jusqu'a ce que le mélange épaississe.
Néanmoins, Gilles aime les crèmes anglaises assez liquides donc je ne l'ai pas trop laissée épaissir.



Laisser refroidir la crème anglaise et disposer les blancs dessus.



Gilles a vraiment aimé ce dessert et j'étais plutôt fière parce que c'était vraiment la première fois que j'en faisais.
Je remercies donc Sarah pour cette recette !

Il me reste plus qu'a trouver de nouvelles recettes avec lesquelles je pourrais utiliser le batteur.
Mon prochain objectif: la mousse au chocolat inratable de Cyril Lignac!

(ah et puis aussi du pain complet mais il faut que je trouve une recette (j'aurais aussi du "voler" la MAP de ma maman mais bon, on aurait jamais eu la place de la stocker ici)

2 commentaires:

Romain Gilbert a dit…

merci pour le link backstage
le backlink est en route^^

SaraKa a dit…

Je suis contente que ma recette t'aie plu!
Bisous